L’attrape-sexisme

Il y a un an, nous écoutions Elisabeth Chaudière pitcher à l’occasion de ChangeNow.  Elle racontait avec humour une conversation sexiste banale avec l’un de ses collègues dans un ascenseur, et expliquait sa solution : un jeu. Aujourd’hui, L’attrape-sexisme existe et s’invite dans les entreprises pour jouer avec cette idéologie discriminatoire. Sa créatrice répond à nos questions.

 

Comment est venue l’idée de l’attrape-sexisme ?

L’attrape-sexisme, c’est l’envie de sensibiliser le plus grand nombre d’individus face à la problématique du sexisme ordinaire au travail. L’idée a émergée lors du hackathon égalité femmes hommes organisé par le Ministère des droits des femmes en mars 2017. Le sexisme ordinaire a un coût pour celles et ceux qui le subissent (mal-être, démotivation, dévalorisation, autocensure) et aussi pour les organisations (turnover, absentéisme, baisse de performance, plafond de verre, image de marque). Depuis 2016, les organisations ont une obligation de prévention du sexisme ordinaire au travail, on est là pour les accompagner !

Pourquoi utiliser un jeu ?

C’est une manière de prendre de la distance afin de pouvoir questionner ce sujet sensible et complexe ! Nous pensons que les femmes et les hommes peuvent avoir des comportements sexistes envers des femmes et des hommes. Pour que ce constat puisse émerger, les collaborateurs et collaboratrices participent à un challenge ludique et sans jugement. Quatre équipes de trois personnes se font face !

C’est quoi l’objectif de l’attrape-sexisme ?

Prendre conscience du sexisme ordinaire au travail et apprendre à y faire face ! Les participant·es sont amené·es à identifier les différentes manifestations de sexisme présentes dans le code du travail (agissement sexiste, discrimination fondée sur le sexe et harcèlement sexuel) puis élabore collectivement des actions et réactions permettant de faire face au sexisme ordinaire.

Est-ce que comme l’attrape-rêve, ça doit nous aider à mieux dormir ?

Assurément et se lever tous les matins avec le sourire. Sensibiliser au sexisme ordinaire au travail, c’est promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes et participer à les rendre respectivement plus libres !

Avec qui rêverais-tu de jouer à l’attrape-sexisme ?

Hum … Avec l’une des héroïnes de Virginia Woolf, Miss Dallaway, ainsi que tous les invité·es des banquets qu’elle organise car la raison d’être de L’attrape-sexisme c’est vraiment de toucher le plus grand nombre d’individus !

En savoir plus sur L’attrape-sexisme ! 

Isa
À propos de l'auteur

Dite le petit futé de BEJOUE, elle aime les histoires de jeux et de gens, les enquêtes de terrain au pied de son immeuble, et la moquette dans les pubs.