Je(u) TOTEM, moi non plus

Un jeu qui permettrait d’encourager les gens à prendre conscience de leurs forces et de leurs qualités, ça vous parait un peu fou ? Pourtant, il existe et il s’appelle TOTEM. Né au Québec, il débarque en France. Trop beau pour être vrai ? Réponse avec Carol, l’un des fondateurs du jeu.

 

ATTENTION :
une très grande dose d’esprit positif, de bien-être, de bienveillance (et de Québec) figurent dans cette interview !

 

C’est la créativité de trois personnes qui est à l’origine de Totem. En février 2015, à la suite d’une soirée de discussion avec son frère sur le sujet, Carol Rancourt est allé à la rencontre d’un couple d’amis, Tessa Paradis et Jade Tremblay pour partager son désir de créer un jeu qui permettrait aux joueurs de se dire ce qu’ils aiment chez l’autre. Ces grands créatifs intéressés depuis plusieurs années par le thème de la croissance personnelle avaient déjà créé quelques concepts de jeux. Ensemble, ils sont passés de l’idée à la réalité. David Couillard s’est depuis joint à l’équipe et les moments de bien-être Totem ont commencé à se multiplier.

À qui s’adresse TOTEM ?

« Totem a tout d’abord été conçu pour permettre à des amis ou aux membres d’une famille de vivre un moment de bien-être et de gratitude collective. Nous avons ensuite découvert les recherches en psychologie positive du Dr Jacques Forest à qui nous sommes allés présenter Totem. Sa réaction fut très positive. Pour lui, Totem constituait un outil simple et ludique permettant de contribuer à appliquer les résultats de ses recherches. Ces dernières démontrent que les gens qui utilisent leurs forces souvent, longtemps et intensément, sont plus productifs et plus heureux en général. Nous avons donc immédiatement vu toute la valeur que Totem pourrait avoir en milieu professionnel.  Un post sur LinkedIn du Dr Forest faisant l’éloge de Totem a ensuite piqué la curiosité de certaines organisations qui l’ont mis à l’épreuve… Nous venions d’entrer dans le monde des ressources humaines et de l’engagement du personnel. »

Avez-vous eu des retours d’entreprises qui, après avoir joué à Totem, ont pu noter que les rapports humains étaient nettement améliorés ?

 

Jeu TOTEM carte léopard

« La faculté d’administration de l’Université Laval l’a essayé au jour 1 de la rentrée avec sa cohorte de nouveaux étudiants. En groupe de 8, les étudiants qui venaient tout juste de faire connaissance ont joué à Totem et aux dires du responsable du cours, ce fut extraordinaire pour créer un climat de confiance. La raison est bien simple : même si on ne connait une personne que depuis quelques minutes, on pourra toujours reconnaître une force et une qualité en elle. Bien sûr, ce ne sera pas nécessairement la plus grande force de cette personne mais le but de Totem n’est pas de trouver cette force dominante, mais bien de faire du bien en nommant quelque chose de beau que l’on voit chez l’autre. C’est dans cette perspective que Totem marche pour établir un climat de confiance et renforcer la cohésion d’un groupe.

L’École d’Entrepreneurship de Beauce, une institution qui offre du développement professionnel aux leaders d’entreprises, l’a aussi utilisé avec sa cohorte de participants. À la fin de l’année, ils ont présenté leurs coups de cœur 2015 sur leur blog. Totem en faisait partie…

Devant ces réactions positives, nous avons développé une trousse d’activité de team building destinée au milieu corporatif (valise, deux jeux, activité de réflexion, slides powerpoint…). Nous l’avons testé avec quelques entreprises et la réception est formidable. Les gens sont positivement déstabilisés par les commentaires reçus et heureux de recevoir leur Totem. Ils s’y identifient et veulent le mettre en évidence. Nous développons aussi des produits dérivés pour que les employés puissent être rappelés quotidiennement d’une force et d’une qualité qu’on leur reconnait. Totem corpo, c’est l’activité qui instaure l’habitude de faire du bien. La beauté de Totem pas rapport à d’autres activités de team building, c’est que ça ne peut pas mal tourner. Tout le monde y gagne. Systématiquement. La trousse vise une clientèle de gens des ressources humaines (HR), de coachs, de modérateur d’activités de team building, de chefs d’équipes de ventes… »

Même si on ne connait une personne que depuis quelques minutes, on pourra toujours reconnaître une force et une qualité en elle.

Être mauvais joueur à Totem, c’est possible ? Si oui, à quoi cela ressemble-t-il ?

« Vraiment, il est difficile d’être mauvais joueur avec Totem. Bien sûr, certains éprouvent parfois un malaise devant tous les commentaires positifs qu’ils reçoivent. Ils ont alors tendance à faire les cabotins pour s’en sortir. D’autres sont parfois hors de leur zone de confort quand vient le temps de dire ce qu’ils aiment et ce qui les inspire chez l’autre. Mais dans ce cas, les courts textes sur les cartes facilitent leur travail. Ça se traduit dans les deux commentaires les plus souvent reçus par les joueurs qui sont « Totem fait du bien » et « Avec Totem, c’est plus facile à dire ». »

Avec Totem, c’est plus facile à dire

En ce moment, tous les magazines de bien-être disent qu’il faut se lever à 5h du matin pour être heureux. Nous, on préfère se dire que jouer à Totem est bien plus efficace. Qu’en pensez-vous ?

« Je ne sais trop si le réveil de 5h est indispensable. Ça serait bien dommage pour notre équipe ! Par ailleurs, une partie de Totem entre amis accompagné d’un lever de soleil (comme d’un coucher de soleil), cela serait assurément un moment de pur bonheur !

Pour l’Équipe Totem, c’est dans le contact humain que réside le bonheur. Paradoxalement, les technologies supposées nous connecter ont plutôt eu l’effet inverse. Ils nous plongent et nous maintiennent individuellement dans notre torpeur cathodique. C’est là que Totem prend toute sa valeur. Il permet de s’arrêter, de déposer tous nos i-gizmos, de se parler, de ressentir le bien-être qu’on fait vivre aux autres et de surfer sur une surprenante vague d’affection provenant des gens qu’on aime. »

Pour l’Équipe Totem, c’est dans le contact humain que réside le bonheur.

En me promenant sur la page Facebook de Totem, je suis tombée sur des témoignages de gens, très touchants qui racontent à quel point les cartes reçues par leurs collègues ou amis leur ont fait du bien. Quels sont les témoignages les plus touchants que vous ayez reçus ?

Voici quelques commentaires reçus :

Je ne pensais pas que les autres pouvaient penser des si belles choses de moi.
Rosaire 75 ans après une partie avec ses cousins et cousines du même âge…

J’ai fait le jeu avec mon père avant son départ ! Renversant ! Quel moment magique ! Une vague d’amour s’est déversée sur moi !
Isabelle, 43 ans
« Coccinelle Sensible »

Ça fait donc-ben du bien ce jeu-là!
Roman, 16 ans

Ça a fait fureur dans nos partys de Noël ! Au lieu de boire et de se chicaner, on a bu et on s’est fait du bien !!!
Isabelle 47 ans

 

Et l’appli, elle ressemblera à quoi ?

Application jeu TOTEM

« C’est essentiellement une version appli du jeu de cartes. Elle permet de dire, seul ou en groupe, ce qui nous inspire et ce qu’on aime d’un ami, collègue ou membre de notre famille, même quand la distance nous sépare.

L’appli Totem permettra à celui qui recevra son Totem d’entendre le meilleur de lui-même à travers le regard des autres lors de son anniversaire (ce sera mieux que les dizaines de « bonne fête !!! » reçus via Facebook), lors d’un accomplissement qui mérite d’être souligné ou quand il traverse un moment difficile (exemple la maladie). L’objectif étant toujours le même : faire du bien.

L’appli Totem sera gratuite et permettra d’inviter ses amis à contribuer à la construction d’un Totem et au receveur de le partager sur les réseaux sociaux. »

Enfin, est-ce que cela vous a donné d’autres idées de jeux « positifs » à développer ?

« Assurément !  Des variantes de Totem sont en gestation… Le jeu actuel a par ailleurs été utilisé par des ados et bien que le cynisme soit parfois un défi initial à gérer, dès que les mots se mettent à sortir et les émotions à émerger, tout le monde veut son Totem. Et ce qui est merveilleux c’est de les voir prendre autant de plaisir à exprimer de la gratitude envers les autres.

Totem fera aussi beaucoup de bien chez nos aînés trop souvent délaissés en institution.

La vérité, c’est que Totem sous toutes ces déclinaisons fait partie d’un plan mégalo que nous avons concocté… Notre objectif est de créer un million (rien de moins !!!) de « feel good moments » à travers le monde et nous avons commencé à compter.  Notre Totemodomètre apparaitra bientôt sur notre site pour en témoigner . »

Pour se faire du bien, c’est par là ! 

Coralie
À propos de l'auteur

Dite la curieuse de BEJOUE, elle aime fouiller les internet pour trouver des pépites, les histoires de chouette, les jeux de mots et le papier cadeaux.