Arnaques, influences et manigances

Des personnalités politiques, des points d’influence et des cartes Manigances, c’est la recette du Studio Mégalo pour faire un jeu, témoin du vrai visage de la vie politique française. Rencontre avec cette « team » de choc pour A JOUÉ !, journée ludo-politique.

Manigances. Ce sont de petites manœuvres secrètes et aussi, le nom d’un jeu sur la quête insatiable de pouvoir de nos hommes et nos femmes politiques. A la base de cette idée, Grégoire et Eva. L’un est réalisateur de formation, plutôt adapte du jeu. L’autre est illustratrice.

Fin mai 2016, ils décident de créer un jeu sur les personnalités politiques, leurs influences, leurs manigances. Au lieu de partir en vacances, ils passent l’été à développer leur concept, la mécanique ludique. En octobre, ils lancent une campagne de financement sur Ulule. Cette dernière dure 2 mois. 60 jours intensifs pendant lesquels l’équipe de Manigances organise des événements et cherche à offrir leur jeu à des politicien.e.s comme Marine Le Pen, Yannick Jadot ou encore Benoît Hamon.

Grégoire et Eva squattent les meeting, les points de rencontre, les réunions.

Aller voir les hommes directement pour leur donner le jeu, c’était assez intensif. On leur donnait le cadeau, ils souriaient. Après, ils comprenaient le principe. Ils souriaient moins.

Ces créateurs de jeu nous confient qu’ils ont eu de la chance de capter Marine Le Pen au début de son meeting. Sinon, ils auraient dû se taper trois heures de discours. Au final, ces hommes et femmes politiques étaient assez accessibles. Aujourd’hui, à 4 jours du scrutin, avec un service d’ordre renforcé, ils le sont certainement moins.

A la clôture du crowdfunding, ils sont à 113% de financement. 13 591 € pour un jeu de cartes, c’est une superbe performance. Les Français sont joueurs ou véritablement taquins avec la politique. Ou les deux.

Manigances, le jeu

 

Selon Grégoire, « le jeu était le meilleur vecteur pour faire passer un  message. Sinon, après t’es trop démago. Faire un livre ou un film, il y a tout de suite un engagement ». Ils ne voulaient pas prendre position, seulement être objectifs et dénoncer les petites manigances de nos dirigeants. Car les cartes dites Manigances, sont issues de faits d’actualité : « Manifestation », « Sondage favorable », « Evasion fiscale », « Indemnité présidentielle »,… On n’oublie pas le fameux « 49.3 » qui fait gagner directement la partie !

Manigances, c’est leur premier projet de jeu. Et ils ont déjà dû faire plusieurs versions. La vie politique française n’a jamais été aussi mouvante. Alors, ils ont dû créer de nouvelles cartes ou changer les valeurs d’influence. Emmanuel Macron est l’exemple typique.

Quand on a pensé le jeu, Macron était socialiste !

Le jeu Manigances

 

L’année dernière, à la période de Noël, tout leur stock est parti en deux semaines. Après deux mois de rupture, on a pu retrouver Manigances chez Gibert Joseph, Variantes, Descartes, Eyrolles et le Merle Moqueur. Et puis, vous pourrez aussi les rencontrer et vous mettre à la place d’un chef de parti politique et tenter de devenir le parti gouvernant en France ce dimanche 23 avril. Une sorte de mise en abyme de ce qui va se passer !

En savoir plus sur Manigances et le Studio Mégalo
L’événement A JOUÉ ! – 23 avril à Petit Bain ( Paris)

Crédit photo : Studio Mégalo et BEJOUE

Isa
À propos de l'auteur

Dite le petit futé de BEJOUE, elle aime les histoires de jeux et de gens, les enquêtes de terrain au pied de son immeuble, et la moquette dans les pubs.

Newsletter

Facebook