Jouer à se débarrasser du sexisme

On le sait, pour éviter le sexisme, il faut éduquer les enfants tôt et parfois, jeux et jouets ne véhiculent pas les bons messages ! C’est donc un petit coup de cœur qu’on vous présente ici : un jeu pour enfant pour se débarrasser du sexisme, fruit de la collaboration d’Apiki et de Meuf Paris. Tiphaine et Aurélia d’Apiki ont répondu à nos questions à l’occasion du lancement du jeu !

Tiphaine et Aurélia se sont rencontrées en 2013. C’était une belle rencontre, qui a vite débordé du cadre professionnel. Un premier projet entrepreneurial plus tard, elles se rendent compte à quel point il était pour toutes les deux important d’apporter plus de sens à leur quotidien. Apiki est né fin 2016, avec l’envie de dénicher les jolies initiatives dans l’univers du jouet à travers le monde. Depuis 3 ans, elles portent et défendent des jouets pas comme les autres, à l’image de My Family Builders – probablement un des premiers jouets à afficher la diversité de manière si assumée.

Mais elle veulent aller plus loin. Elles lancent actuellement la V2 d’Apiki, avec un modèle média qui leur permettra de s’engager davantage sur pour l’égalité fille-garçon, la diversité et l’inclusion, ou encore l’éco-citoyenneté.

Comment est né le projet ?

Nous avons rencontré l’équipe de Meuf Paris à Noël dernier. Nous partageons les mêmes valeurs et la même envie de bousculer les choses. Nous adorons la marque et l’équipe est super !

De ce coup de cœur réciproque est né la collab du Turfu, avec un sweat aux patchs repositionnables et le jeu du Turfu, dans lequel une pompière vaut autant qu’un pompier et où on doit se débarrasser de la carte du sexisme.

 

Comment joue -t-on à ce jeu ?

La mécanique est volontairement simple, car nous voulions un jeu qu’on puisse jouer avec des enfants très jeunes, mais avec des clins d’œil pour amuser les plus grands.

On s’est basé sur un classique du jeu de carte : il faut réussir à faire des paires pour se débarrasser de ses cartes et surtout ne pas avoir, à la fin de la partie, la seule carte qui n’a pas de binôme : le sexisme.

La prise en main est donc rapide et simple et compréhensible par tou.te.s

Comment est venue l’idée ?

Trop d’enfants limitent encore leur champ des possibles à cause d’injonctions sociales. Un petit garçon aura du mal à se projeter danseur ou infirmier, quand il est souvent difficile pour les petites filles de s’imaginer présidente ou astronaute. Il nous semblait important d’apporter notre pierre à l’édifice.

Le sujet du féminisme pour les enfants, est quasi exclusivement traité à travers des livres (dont quelques pépites !). Mais nous trouvions important d’utiliser le jeu – comme nous l’avions fait avec notre jeu des 7 (vraies) familles – pour véhiculer ces valeurs d’égalité.

C’est pourquoi même le sweat est ludique. L’objectif est de normaliser les métiers pour les filles comme pour les garçons, loin des préjugés.

Cette collab permet également d’aborder le sujet du sexisme, de lui donner un nom à travers cette carte dont on veut se débarrasser. C’est l’occasion d’engager un dialogue avec les enfants.

A qui s’adresse-t-il ?

On peut y jouer dès 4 ans et ensuite il n’y a pas réellement de limite. C’est un jeu idéal en famille, pour les enfants entre eux mais aussi entre potes plus grands. On a volontairement  voulu un graphisme coloré mais pas enfantin.

Ou le jeu est-il distribué ? Comment se le procurer ?

Il est  pour le moment disponible sur notre site www.apiki.co, sur le site de Meuf Paris et maintenant que l’info a été rendu publique on peut le dire, Meuf ouvre un pop up pour Noël à Paris, la collab sera disponible en totalité (le jeu et le sweat).

Est-ce que sweat & jeu s’achètent ensemble ?

Ils sont vendus séparément mais rien n’empêche d’acheter l’ensemble 🙂

Le sweat est vendu avec 3 patchs 39,90€ (pompière – journaliste – docteure). On peut ensuite se procurer 10 patchs différents (vendus par 5) pour compléter la liste des métiers, de astronaute à agricultrice en passant par musicienne.

Le jeu est vendu 17,90€.

Enfin, pouvez vous nous dire quels sont vos jeux préférés ?

Au niveau des jouets on adore particulièrement la série My FamilyBuilders, Cubetto, les jouets de chez Moon PicNic toujours hypers poétiques, les poupées Paola Reina, les jeux KoaKoa et beaucoup d’autres en fait. C’est un peu le critère de sélection sur Apiki, on fonctionne au coup de cœur. Il faut que le jouet véhicule un message positif, participe à faire avancer les mentalités sur une des 4 thématiques que l’on porte et qu’il nous plaise.

Coté jeux pour les plus grands on a découvert récemment Terrabilis (article bejoue sur le sujet un jeu de société semi collaboratif qui aborde de façon très intelligente le développement durable ou encore Sexploration qui va bientôt sortir pour une éducation sexuelle bienveillante des ados (et des adultes aussi d’ailleurs).

Retrouvez Turfu sur le site d’Apiki !

Coralie
À propos de l'auteur

Dite la curieuse de BEJOUE, elle aime fouiller les internet pour trouver des pépites, les histoires de chouette, les jeux de mots et le papier cadeaux.