Jouer pour recruter le candidat idéal


Isa
par

"Jouer" est la dernière tendance pour recruter. On connaissait les sites de cooptation, les hackatons, les annonces en Twitter Cards, le sourcing, la marque employeur. Depuis quelques années, les méthodes de recrutement se renouvellent. Fini le CV et les entretiens conformistes, les nouveaux outils de prédilection des recruteurs sont ludiques.

S'enfermer dans une pièce

C'est l'idée de L4M, une société dédiée au recrutement. Créée en 2004, elle met en relation des employeurs et des candidats par des moyens classiques comme un site internet, des salons, d’événements professionnels. Mais depuis 15 ans, l'équipe de L4M cherche aussi à innover, "à apporter autre chose", nous confie Arnaud, gérant de la société.  En 2015, lors d'une journée d'équipe, les collaborateurs expérimentent l'escape game. Ce jeu d'évasion mêlant objets à trouver, énigmes à résoudre, mécanismes, cadenas et décors immersifs les séduit. Ils imaginent alors une nouvelle utilisation de ce jeu d'évasion. On y joue normalement entre amis, en famille ou entre collègues de bureau...mais rarement avec son recruteur. Escape Game Recrut était né.

De candidats qui sortent d'escape game recrut

Libérer les soft skills

Il fallait y penser : enfermer des candidats dans une pièce avec un recruteur, et devoir tous ensemble œuvrer pour en sortir. Arnaud nous explique que toutes les entreprises n'ont pas envie de se prêter au jeu. "Cela dépend des profils recherchés". Pour autant, pour l'ensemble des métiers, les recruteurs s'intéressent de plus en plus aux "soft skills". Julien Bouret, coach et co-auteur de l'ouvrage "Le Reflexe Soft Skills", définit ce terme comme "ces compétences personnelles permettant d’harmoniser ses relations à autrui et de bien vivre son travail". Difficilement identifiables dans un CV, ces qualités relationnelles s'expriment lorsqu'on joue.

Et Arnaud nous le confirme, l'Escape Game Recrut met en avant de nombreuses qualités comme "le leadership, l'écoute, l'empathie, souvent recherchées sur des postes d'attaché de clientèle ou de commerciaux". Evidemment l'expérience peut être à double tranchant. Parfois, le recruteur (qui n'a pas pris connaissance des CV avant le jeu) repère un candidat qu'il n'aurait jamais attiré son attention dans le cadre d'un protocole normal. Mais parfois, ça peut être le contraire, le CV correspond aux attentes mais l'expérience n'a pas montré le meilleur côté du candidat.

Séduire les candidats

Les utilisateurs d'Escape Game Recrut sont prêts à de nouvelles expériences. "Ce sont souvent des recruteurs qui sont dans l'écoute, qui peuvent se remettre en question, et qui veulent séduire les candidats". Laurent Brouat, directeur de Link Humans, insiste sur le fait qu'aujourd'hui :

La valeur ajoutée du recruteur va se déplacer de plus en plus vers sa capacité à identifier des profils uniques mais aussi et surtout à sa capacité à attirer les profils.

Ludifier son entretien de recrutement

Si les logiciels de recrutement se modernisent et se gamifient, la rencontre s'agrémente également de jeux de rôle. Ce principe est souvent utilisé dans les grandes entreprises pour évaluer plusieurs candidats en même temps, soit à distance (en ligne), soit dans le cadre d’un entretien. On met le candidat face à une situation, à une problématique commerciale et on évalue sa capacité à trouver des solutions. Plainte ou critique d’un client, conversation de vente, intervention dans un conflit entre collègues, les scénarios sont infinis.

Renouveler les questions

"Quels sont vos points forts ?", "Quels sont vos points faibles ?", "Pourquoi voulez-vous travailler chez nous ?", sont les classiques d'un entretien d'embauche. Aujourd'hui, on cherche à rendre ce moment moins conformiste. Pourquoi ? Pour mettre à l'aise et faire ressortir le meilleur du candidat. Audrey Guerlais, du cabinet de recrutement Taylor River, dédié aux dirigeants, managers et cadres expérimentés, propose un jeu de cartes avec des questions inhabituelles :

Quelle est votre chanson préférée inavouable ? Si vous pouviez avoir un super pouvoir, lequel choisiriez-vous ?

Des cartes pour ludifier les entretiensSabrina Quéré, dénicheuse de talents chez Wonderbox, a "testé et validé" ces cartes, qui apportent aux entretiens de recrutement "une petite touche ludique et décalée".

De cet engouement ludique pour recruter, il en ressort des avancées majeures. Enfin, les candidats peuvent montrer d'autres facettes que des intitulés de postes ou de diplômes. Ils sont en mesure de valoriser des parcours atypiques, des évolutions de carrière non-linéaires. On peut dire aux recruteurs qui jouent le jeu, merci de vous laisser surprendre.

Escape Game Recrut - Prochaine session le 29 juin à Paris


Isa

Dite le petit futé de BEJOUE, elle aime les histoires de jeux et de gens, les enquêtes de terrain au pied de son immeuble, et la moquette dans les pubs.