Please Lose Battle : basse batterie et NES


Isa
par

A l'occasion du Festival Random Bazar aura lieu un concert de Chiptune, samedi 10 décembre à Paris. Au programme : un mix 8 bit de hip hop, de rock et d'électro ! Nous avons pu interviewer le groupe Please Lose Battle, qui partagera la scène avec MEGA RAN et DJ PIE.  Il est question de héros de NES, de musique et de bananes.

 

Afficher l'image d'origine

NICE TO MEET YOU

Please Lose Battle est un joyeux mélange entre basse, batterie, nintendo NES et vidéo. Comment est née l’idée de jouer des morceaux à partir de la console culte NES ?

Matt: J'ai découvert la chiptune assez tard, avec Anamanaguchi à l'époque de "Dawn Metropolis" en 2009. Un peu après, je me suis décidé à voir de quelle manière ils procédaient.
J'ai donc commencé à gratouiller les trackers, des petits logiciels permettant de "coder" la musique pour diverses plateformes. Puis je me suis mis à fond dans Famitracker, un tracker permettant de faire de la musique NES, non seulement parce que j'adore ces sonorités, et en plus parce que ça colle parfaitement avec ma manière de composer : très flexible dans les structures, et très limitatif dans les sons. J’ai beaucoup aimé ce qu’a dit Sidabitball dans son interview, je pense qu’il décrit le process de composition avec ce genre d’outils extrêmement bien.

Le reste, c'est comme la plupart des histoires de groupe : Jérémy a aimé mes premiers morceaux et m'a proposé de faire de la batterie dessus, et j'ai donc pris la basse. Puis, on a demandé à Moritz de nous faire des visuels (en vidéoprojection) pour booster le live à l'occasion du Stunfest en 2014, et ça s'est tellement bien passé qu'on l'a kidnappé depuis, et qu'on le force à être sur scène avec nous !

Photo des membres de Please Lose Battle

Vous êtes 3. Si vous deviez être un héros NES qui seriez-vous ?

Matt : J’hésite pas mal, mais je dirais Master Higgins, le héros de Adventure Island, parce qu’il a un pagne (il vit à la préhistoire), une casquette, il est gros et il fait du skate. Il est juste trop cool.

Moritz : Moi j'aimais bien Duck Tales sur NES avec Picsou, comme c'est moi qui parle toujours de sous dans le groupe ça marche bien non ?

Janus : Moi j’y connais rien, ma passion c’est plus de planter des arbres en fait.

Est-ce que l’étiquette chiptune vous convient ? Ne trouvez-vous pas cette appellation enfermante ?

Alors là, c'est une bonne question. C'est effectivement une étiquette qui enferme un peu, parce que c'est encore globalement peu connu en France, et pour ceux qui connaissent c'est souvent associé à de la musique dansante (EDM, techno, …) car la chiptune s'y prête bien. Du coup nous on dit souvent "chiptune-rock", pour donner aux gens une meilleure idée de ce qu'on fait.

D'un autre côté, la chiptune est à mon avis le premier "style" de musique qui n'a aucune origine géographique : elle est née sur Internet, et la communauté chiptune est depuis le début éparpillée sur l'ensemble du globe. Je ne parlerai pas de la demoscene, malgré le fait qu’elle a probablement été en grande partie aussi à l’origine de la chiptune.

Du coup cette étiquette nous a permis de rencontrer énormément de gens aux U.S., en Angleterre, en Belgique, au Japon qu’on n’aurait jamais pu rencontrer autrement. Grâce à ça, on a facilement pu jouer hors de France, et sortir nos disques sur des labels chiptune étrangers très cools.

Qu’est-ce que le groupe live avec la batterie et la basse apporte aux rythmiques de la NES ?

Les instruments live (la batterie et la basse) apportent beaucoup de punch, de dynamique à la musique 8-bit, qui elle est assez carrée et minutée étant donné qu’elle est programmée. L’objectif de Please Lose Battle en live c’est vraiment de se faire plaisir en jouant des morceaux rapides, mélodiques, parfois violents. La vidéoprojection, composée de séquences entièrement crées par Moritz et qu’il lance en live, apporte énormément à l’univers également. J’insiste dessus parce que ça a complètement changé nos prestations scéniques.

Afficher l'image d'origine

MISE EN SITUATION

Vous êtes en “kart” avec Mario. C’est quoi le son qui passe à la radio ?

On commence avec de la chiptune : le morceau Total Vacation de (T-T)b se met à passer à la radio alors qu’on est mal barrés (8ème position), et ses mélodies hyper entraînantes nous font reprendre confiance. On repasse devant tous les autres participants un par un, pour franchir la ligne d’arrivée en première position  in extremis, alors que la mélodie finale du morceau clôture cette course forte en émotions.

Une “date” avec Zelda. Vous mettez quoi comme bande son pour la séduire ?

Je mets The Birth And Death Of The Day de Explosions in the Sky, comme ça je verrai tout de suite si Zelda est aussi fleur bleue que moi ou si ça la gonfle, histoire d’être fixé rapidement.

Vous êtes enfermé dans le labyrinthe de Pac Man. Dans votre “walkman”, une musique vous aide à courir plus vite. C’est laquelle ?

Dans un genre complètement différent, je me mets The Promises of God de Ken Mode. Ce morceau, c’est vraiment un gros « power-up », il me donne l’impression d’être capable de tout, et notamment de courir des heures sans m’arrêter.

Vous venez d’arriver sur la planète PopStar. Vous prenez des leçons avec Kirby pour apprendre à voler. Vous arrivez à vous envoler sur quelle musique ?

Ce coup-ci, c’est Shofukan de Snarky Puppy qui va m’aider. Le début du morceau m’aide à me relaxer lors de mes multiples tentatives ratées, et je parviens enfin à m’envoler sur le final incroyablement épique.

Donkey Kong vous invite au restaurant. Au menu : bananes à volonté. On écoute quoi pendant ce repas ?

Pour cette soirée qui s’annonce bien, je nous remets de la chiptune : Big Booty Hank & The Wank Stank Booty Tank de Zantilla colle parfaitement pour notre repas full bananes. Ce morceau a un groove incroyable, qui te met obligatoirement dans l’ambiance. Je suis sûr que Donkey va adorer.

Afficher l'image d'origine

QUOI DE NEUF ?

C’est quoi votre actualité ?

Alors pour 2017 c’est encore très flou, on a plein de choses très excitantes mais rien n’est encore sûr donc je vais rester vague : sortir un split avec un groupe de chiptune-rock américain qu’on adore, une tournée à l’étranger, des morceaux dans des compilations…

En revanche, on finit 2016 avec 4 dates très cools : bien sûr Paris au Random Bazar Festival avec le grand Mega Ran, puis ce sera Reims avec une copine qui fait de la Gameboy (Cyanide Dansen), et on finira par deux dates avec les I Am Legendary Robot, un groupe de nintendo-core très cool, à Malines en Belgique, et enfin Lille !

Please Lose Battle en vidéo, ça donne ça

 

Infos concert

MEGA RAN + PLEASE LOSE BATTLE + DJ PIE , Péniche Antipode, samedi 10 décembre

Plus d'infos sur le concert de samedi 10 décembre à l'occasion du Random Bazar Festival

Plus d'infos sur leur site web

 

BEJOUE vous fait gagner 2 places pour le concert, pour cela, il suffit de liker la page BEJOUE  et de commenter le post dédié à cette interview en mettant "Random Bazar <3 ".

On tirera au sort vendredi !

 


Isa

Dite le petit futé de BEJOUE, elle aime les histoires de jeux et de gens, les enquêtes de terrain au pied de son immeuble, et la moquette dans les pubs.